Portail Maires Elus  Région Sud

Desktop alt textMobile alt text

Assemblée plénière du 28 octobre 2021 - Les principaux rapports adoptés

Après la dernière réunion du 23 juillet, l'Assemblée Plénière se tenait pour une nouvelle fois, jeudi 28 octobre, pour voter notamment l'ouverture de la concurrence des TER, le plan régional de lutte contre le harcèlement scolaire, l'aide aux communes touchées par les incendies de l'été 2021 dans le Massif des Maures, le ticket-resto pour les étudiants soignants, le plan régional hydrogène ou le Vaccinobus dans les lycées.


L'ouverture à la concurrence des TER

En 2016, la Région Sud était la plus mauvaise région de France pour la qualité de service de ses TER. Face à cette situation extrême, en 2017, la Région a suspendu sa convention avec la SNCF en exigeant une amélioration du service et une baisse des coûts. Des engagements forts ont été entrepris, et ont permis un net progrès de la qualité de service. 

C’est dans cette lignée et dans cet objectif de proposer un service performant aux 25 000 voyageurs quotidiens, que la Région a ouvert à la concurrence son réseau ferroviaire. Grâce à elle, l’offre de train sera doublée sur la ligne Marseille – Toulon – Nice et sera augmentée de 75 % sur l’étoile azuréenne, et le tout à un prix équivalent pour la Région. 


Le plan régional de lutte contre le harcèlement scolaire

En France, 10% des élèves sont concernés par le harcèlement scolaire. 50% des faits de violences au sein des établissements concernent le harcèlement scolaire. Sur l’académie d’Aix Marseille, 167 cas de harcèlement scolaire ont été constatés (2020-2021). 

Pour agir, la Région Sud vote des actions concrètes, autour d'un plan en 8 axes : 
organisation d’une journée de lutte contre le harcèlement scolaire à l’occasion de la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire ; 
confirmation du rôle des médiateurs de la garde régionale des lycées en devenant ambassadeurs de la lutte contre le harcèlement scolaire à l’issue de la formation délivrée par le Ministère de l’Education Nationale dans le cadre de son Programme de lutte contre le harcèlement à l’école « PHARE » ; 
  • organisation d’ateliers de sensibilisation et diffusion d’un fascicule d’information sur le harcèlement scolaire auprès des agents régionaux des lycées ; 
  • création d’un prix régional de lutte contre le harcèlement scolaire doté d’un budget annuel de 6 000 € pour récompenser toutes les initiatives portées par les lycées (trois lauréats) et dont l’appel à projets intitulé « Pour en finir avec le harcèlement scolaire » est joint en annexe au présent rapport ; 
  • création d’une fabrique « Lutte contre le Harcèlement scolaire » au sein du Parlement régional de la jeunesse qui aura pour première mission la rédaction d’une charte proposée à la signature des lycéens ; 
  • organisation d'ateliers d'autodéfense verbale dans tous les lycées de la Région pour donner aux jeunes les moyens de répondre aux harceleurs ; 
  • priorisation du financement de toutes les actions pédagogiques initiées par les lycées sur le thème de la lutte contre le harcèlement scolaire ; 
  • dépôt de plainte de la Région aux côtés des parents d'élèves dès lors que celle-ci aura un intérêt à agir. 
Le 18 novembre à l’occasion de la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, une journée spécialement dédiée sur ce sujet sera organisé afin de présenter les grandes actions du plan et de fédérer les acteurs autour de cette cause.

/ Un ticket resto’ pour les étudiants soignants

Dans le cadre des engagements de l'exécutif régional mais également de la relance économique, la Région Sud vote pour la première fois en France un ticket-resto étudiant, doté d'un budget de 1 M€ pour les étudiants soignants : 
  • Concerne 16 665 étudiants des formations sanitaires et sociales, sans condition de ressources : Ces étudiants relèvent de la compétence directe de la Région et sont les plus éloignés des sites et donc des restaurants universitaires. 
  • Un chéquier de 50 euros, sous forme de coupons 
  • Distribué à partir du mois de mars 2022 et valables pour l’année 2022 
Cette aide supplémentaire s’inscrit dans la continuité des actions régionales mises en place depuis le début de la crise COVID pour nos étudiants : 
  • Création d’épiceries sociales et solidaires dans les campus 2 000 distributions alimentaires et de produits d’hygiène 
  • 100 000 euros d’aide d’urgence distribués aux CROUS

 Le plan régional hydrogène


Futur de notre énergie décarbonée, l'hydrogène s'inscrit pleinement dans le cadre du Plan Climat "Gardons une Cop d'avance". A ce titre, la Région Sud a lancé en décembre 2020 le Plan régional Hydrogène et compte à ce jours deux projets permettant d'avitailler en hydrogène des véhicules circulant sur les lignes du réseau régional de transport Zou! Parallèlement, plus de 800 000€ sont engagés au titre de la politique régionale de soutien aux énergies renouvelables aux bénéficies des opérations "STANBHY" et "Perrenot/Salon-de-Provence" qui permettra la circulation des premiers camions à hydrogène dans la région.

/ Le Vaccinobus dans les lycées

Depuis le 13 septembre, le vaccinobus a été déployé dans les lycées volontaires de la Région et éloignés des centres de vaccination pour proposer à nos jeunes élèves une vaccination : 

  • 4 vaccinobus se déplaceront dans les lycées des 6 départements de la région 
  • En partenariat avec l’ARS, l’Etat/ le rectorat, la Croix Blanche, la Fédération Nationale du transport de voyageurs (FNTV) 
Aujourd’hui : 
  • 36 lycées ont accueilli le vaccinobus mais aussi des CFA et les écoles de la deuxième chance 
  • 571 lycéens ont été vaccinés (au moins la première injection) 
Au 10 août : 35,2% des jeunes de moins de 17 ans de notre Région ont reçu au moins une dose de vaccin (chiffres ARS). 
Au 10 octobre : 62% des 12-17 ans ont reçu au moins la première injection du vaccin dans notre Région ! (contre 65% en France) 
Dès la rentrée des vacances de la Toussaint le 8 novembre, le vaccinobus continuera sa tournée pour réaliser la deuxième injection dans ces établissements.


/ Candidature à l'UICN

Après la tenue du dernier Congrès Mondial de la Nature à Marseille, début septembre, organisé par l'UICN, la Région Sud candidate officiellement pour rejoindre la plus grande organisation mondial environnementale, et en devenir la première région française membre.

/ L'aide aux communes touchées par les incendies du Massif des Maures

Après les violents incendies de l’été 2021 dans le Var, au Massif des Maures, la Région Sud crée un fonds spécial d’aide aux communes. Jusqu'à 50% des dépenses exceptionnelles engagées pour réparer les dégâts causés par les flammes seront prises en charge par la Région.